Impressions

Impressions : Red Dead Redemption 2, la surprise !

Hello !

Aujourd’hui, mon article revient sur un jeu sorti le 26 octobre dernier, et si j’ai décidé de ne t’en parler que maintenant, c’est parce que j’ai pris le temps et le recul nécessaire pour te proposer un contenu qui me convient et qui pourra donc te plaire. J’avoue, j’avais expliqué que l’article ne sortirait que dans quelques semaines, mais prise par l’inspiration, voici que mon article est disponible plus tôt que prévu…

Avant toute description de mes impressions, je tiens à préciser que je n’ai pas encore terminé le mode histoire, j’avance très doucement devant le contenu dense qui nous est proposé mais que je compte bien un jour arriver au terme de cette belle aventure.

Nous sommes en octobre 2018, les jours passent et l’excitation de nombreux copains à l’idée de jouer à Red Dead Redemption 2 monte doucement… n’ayant pas joué au premier épisode de la licence, je suis l’actualité du titre proposé par Rockstar Games comme tout jeu qui s’annonce impressionnant. La qualité de la communication du studio américain a été remarquable quand j’ai regardé les quelques trailers présentés qui avaient montré au final que peu d’éléments de cette aventure gargantuesque… Je ne suis pas non plus une adepte des jeux en monde ouvert, comme j’ai pu le préciser dans un précédent article où j’avais expliqué que je n’arrivais pas à accrocher dans ces jeux… autant de points qui pourraient laisser croire que je n’allais pas succomber à cette épopée dans le Far West de la fin XIXème/début XXème siècle, pourtant, j’ai craqué ! Possédant à la fois une PS4 et une Xbox One (S à la date de la sortie, je suis maintenant équipée d’une X depuis Noël), j’ai pris la version Xbox dudit jeu.

Je reçois donc ma copie du jeu, et attends un moment posé pour lancer cette aventure et je découvre ainsi Arthur Morgan, Dutch Von der Linde, Micah et tous les autres personnages de cette histoire située dans un décor montagneux et enneigé. Je ne connais aucun des protagonistes de l’histoire qui vont m’accompagner durant les longues heures qui vont me permettre de comprendre les raisons du succès du jeu et je n’attends qu’une seule chose en prenant ma manette en mains et en enfilant mon casque sur mes oreilles : aller parcourir les plaines de l’Ouest américain et percer le mystère de ces individus.

Je m’installe et observe le jeu, paisiblement installée. Je n’imagine pas un seul instant ce qui m’attend, si ce n’est que je vais vivre au travers du personnage d’Arthur Morgan, une aventure dans la peau d’un hors-la-loi un moment vidéoludique comme il m’en aura rarement été proposé.

Sans même m’en rendre compte, je joue un après-midi entier… c’est lorsque retentit mon alerte pour un rendez-vous à l’extérieur que je comprends que j’ai déjà passé le cap des cinq heures de jeu. Pour toi, cela paraît peu, mais pour quelqu’un comme moi qui suis plus familière à des sessions de jeu courtes (hors sessions multijoueurs), c’est que l’ambiance m’a réellement captivée. J’interromps donc mon aventure et tout le long du trajet qui me mène à mon déplacement, je repense à ce que je viens de voir, au camp et aux personnages qui recherchent un refuge pour se réchauffer…

Je relance plusieurs sessions et là, l’aventure s’arrête et le découragement s’installe. Je décide d’arrêter de jouer.

Quelques semaines passent, avec un rythme de vie très rempli ! Et arrive le Red Dead Online, le mode de jeu qui permet de retrouver ses copains et de partager une expérience unique dans les mêmes contrées qui hébergent l’histoire principale du jeu.

C’est alors que je me pose cette question : et si je relançais Red Dead Redemption 2 ? Serait-ce une idée que de lui donner une seconde chance ?

Après un petit temps de réflexion je relance le jeu et décide de recommencer l’aventure depuis le début. Même si je n’ai plus le côté découverte du début, mais je déguste cette expérience, et ne compte désormais plus les heures passées sur le jeu. Aujourd’hui, j’en suis à plusieurs dizaines d’heures de contemplation à chevaucher ma monture et à traverser la carte gigantesque qui se dessine devant moi, et lorsque je parle d’expérience de jeu, j’ai comme l’impression de participer à un film et d’être dans la peau de notre protagoniste…

Je découvre alors un univers impitoyable que celui du Far West, que j’avais pu approcher au travers des quelques Western que je regardais quand j’étais enfant, à la différence près que, et c’est là que le titre possède sa force et que nous sommes bel et bien dans un jeu vidéo, je suis le héros, le personnage principal, à savoir Arthur Morgan pour une grande partie de l’histoire qui m’attend. Et même si à ce jour et après quelques 60 heures de jeu (cumulées, entre mes 2 parties, le mode Online sur lequel j’ai passé un peu de temps et où je retournerai avec grand plaisir pour des parties endiablées entre copains). Si je n’ai pas encore terminé le mode histoire, qui est riche de par son contenu, c’est parce que je prends le temps qui m’apparaît nécessaire pour savourer cette expérience qui me surprend à chaque fois que je m’y plonge. Une session sur Red Dead Redemption 2 de quelques minutes est mission impossible, je ne peux m’y lancer que pour quelques heures minimum, alors c’est bien souvent le soir (la nuit) et le weekend que j’ai le temps disponible pour aller chevaucher ma monture et parcourir la map gigantesque !

Une nuit sur le mode online…

Au niveau de la technique, si on peut reprocher quelques bugs ici ou là dans certaines animations, je ne vois pas grand chose qui puisse ternir mon expérience vidéoludique. J’ai commencé l’aventure sur Xbox One S, qui cela dit en passant est bel et bien la moins agréable qui soit. Pour la savourer à sa juste valeur, je te conseille (si tu en as la possibilité, ce n’est pas une obligation, mais bel et bien une recommandation que je fais ici), de le jouer sur Xbox One X ! Depuis que j’ai changé pour cette dernière, c’est une toute nouvelle vision du jeu que j’ai devant les yeux ! Autre chose que j’entends souvent, à propos du choix de la VOST pour le jeu, cela ne me dérange pas plus que cela, parlant anglais couramment et les doublages sont somptueux en anglais et les comédiens ont fait un travail remarquables pour rendre ces personnages plus vrais que nature.

Tu l’auras donc compris, Red Dead Redemption 2 est pour moi une agréable surprise pour cette fin d’année 2018, quelques mois encore avant sa sortie, je suivais la hype et l’intensité de l’attente qui grimpait au fil des semaines sans me sentir concernée. Après quelques sessions de jeu, me voici conquise par cette superbe réalisation du studio Rockstar Games, et c’est mon tout premier jeu de la firme américaine. Au delà des critiques que j’ai pu entendre sur le crunch et les semaines à 100 heures de travail. Je ne vais pas évoquer le sujet ici plus que cela, mais dans tous les milieux professionnels, on constate des pics d’activités avec des semaines plus intenses que d’autres et parce que cela concerne le jeu vidéo on en parle plus facilement ? Je clos ici le débat mais je pense que nous aurons l’occasion d’en reparler prochainement !

C’est avec les yeux remplis d’étoiles que je vais rejoindre ma monture pour repartir à la conquête de l’Ouest américain, mais surtout en quête de quelque chose… la REDEMPTION !

 

Et toi, as-tu été conquis par ce jeu ? Qu’en as-tu pensé ? Que tu sois ou non d’accord avec mon avis, c’est dans les commentaires de l’article que je t’invite à réagir, et je viendrai échanger avec toi avec grand plaisir ! 

 

See you then!

 

PS : Je précise que je possède les versions PS4 et Xbox One du jeu, et que la différence est bien visible, ce ne seront pas les captures de jeu qui rendront grâce à cette oeuvre et la meilleure manière de s’en rendre compte, c’est de lancer le jeu devant soi…

EDIT : D’autres articles suivront sur mon avancée dans le jeu… un peu de patience pour l’épisode suivant 😉

Publicités

9 réflexions au sujet de “Impressions : Red Dead Redemption 2, la surprise !”

  1. Hello ! Je me permets de te répondre en t’indiquant que tu es ici sur un blog personnel et qu’il m’appartient de rédiger mon article avec mon point de vue, je n’ai pas vocation à rédiger un quelconque test (d’ailleurs ce n’est pas le but recherché). Et si tu as besoin d’informations sur le gamedesign, les articles à ce sujet ne manquent pas et tu as des vidéos qui te montreront les éléments que tu recherches.

    D’autre part, je ne me prétends pas rédactrice jeu vidéo professionnelle, je ne sais pas d’où tu tiens cette information.

    Pour les soucis techniques, j’ai souligné des bugs, mais rien de grave ou handicapant.

    En bref, si mon article t’a déplu, ce que je peux comprendre, viens m’expliquer tes déceptions.

    Bonne journée et bons jeux !

    J'aime

  2. De loin le pire papier que j’ai pu lire sur le jeu. En gros t’explique que t’aimes pas les open world, que t’as jamais joué au premier, que le jeu t’as déçu dans un premier temps, mais que ta préservé parce que tout tes petits copains ont aimé, que Rockstar ils font quand même des jolis trailers et que tu préfère penser la même chose que les autres. Incroyable

    J'aime

    1. Salut,
      Je précise que dans mon post sur les jeux open world, j’ai expliqué les raisons qui font que j’ai du mal à accrocher, et non pas que je n’aime pas ces jeux là.
      Secondo, je n’ai pas été déçue par le jeu mais j’ai craint de m’être attaqué à trop grand pour moi et quand on a un rythme quotidien bien soutenu, on y réfléchit. Je suis revenu en prenant un temps de réflexion qui n’a engagé que ma conscience personnelle. Je ne pense pas la même chose que les autres, si tu me lisais bien. Et je n’encense pas Rockstar Games. Bref, pour conclure ma réponse, cet article ne t’a pas plu, c’est un fait, de là à en tirer des conclusions trop hâtives, c’est autre chose. Je te souhaite de bons jeux pour cette année qui commence !

      J'aime

  3. jai lu l’article 5 fois et je voit pas le fond : tu racontes juste ton histoire perso ou c’est une analyze du jeu ? je comprend pas !!!!!! et à quoi sa sert puisque tout le monde la déjà fini ???
    merci

    J'aime

    1. Hello !

      Comme je l’explique, je donne mes impressions sur le jeu, et tout le monde n’a pas encore terminé le jeu, certains joueurs de mon entourage ne l’ont pas encore commencé.

      Merci pour ta lecture et n’hésite pas à me faire un retour sur d’autres articles du blog.

      J'aime

  4. Je crois que je vais finir par craquer sur ce jeu…
    J’ai peur de décrocher au début mais il va bien falloir que j’essaye au moins (comme ça j’en aurai le coeur net) !
    Par contre je n’ai que la première PS4 donc ça ne rendra pas honneur au jeu… mais tant pis !

    Aimé par 1 personne

    1. Hello à toi 😉

      Si cela peut te rassurer, j’ai mis du temps avant de bel et bien accrocher au titre !

      Quelle que soit la console sur laquelle tu joues, savoure l’expérience de jeu. Certes, si tu souhaites l’avoir dans sa meilleure version l’idéal est de jouer sur Xbox One X, mais tu verras que tu auras tout de même une très belle expérience sur PS4.

      Si tu craques, n’hésite pas à m’en faire part et nous pourrons ainsi échanger nos ressentis. J’en suis au chapitre 4, comme quoi j’avance (très) lentement sur le jeu qui est très riche !

      A bientôt !

      J'aime

Répondre à Mahmoud Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s