Destination, Exposition, Voyages

Destination : #JEP2018 partie 2/2 Exposition Rock

Hello à toi !

Si tu as lu mes précédents articles, dont celui-ci, je te propose aujourd’hui de me suivre dans la seconde exposition présentée au Château des Ducs de Bretagne à Nantes.

L’exposition du jour présentait Rock ! Une histoire nantaise et propose de présenter le rock nantais, des origines, dans les années 1960 à aujourd’hui ! J’ai même obtenu quelques petites informations bonus à la suite d’une rencontre inattendue et que je partage ici avec toi avec le plus grand plaisir !

C’est donc une balade musicale que je te propose aujourd’hui ! Alors mets ton casque, branche ta guitare, et c’est parti pour cette découverte du rock nantais !

Équipée d’un gobelet noir comme celui en photo (rassure toi, dans un format plus transportable !), qui permet d’amplifier les sons à chaque stand musical, j’ai ainsi  (re) découvert certaines têtes d’affiches de la scène française et apprendre que beaucoup d’entre elles venaient de Nantes ou ses environs !

« LE » gobelet, ou plutôt celui qui hébergeait les plus petits qui servaient d’amplificateurs sonores !

Cette exposition m’a conduite selon une présentation chronologique et par décennie…

Le rock français a vu ses premiers groupes se constituer dans les années 1960, directement inspiré de ce qui existait aux Etats-Unis. Parmi les chanteurs ayant inspirés nos chanteurs en herbe, je pourrais te citer des noms comme Elvis Presley, Bob Dylan et tant d’autres… la scène musicale était très remplie de nombreux groupes et chanteurs qui tentaient de percer dans le métier !

A Nantes, parmi les nombreux groupes qui se sont fondés, je pourrais te citer Les Rapaces, un groupe qui a débuté en 1962 !

J’ai eu la chance de croiser Jean-Claude Bompais, alors guitariste du groupe, et qui m’a donné de précieuses informations que je ne pouvais que partager avec toi !

Illustration d’une affiche de concert et des premiers prix qui ont été décernés au groupe… dont un prix pour un concours d’accordéon !

Sur cette photo par exemple (à droite), on peut voir un vinyle un peu particulier … pour les plus jeunes d’entre nous, c’est l’ancêtre du CD actuel (pardon, du mp3 ou autre fichier de streaming que nous écoutons aujourd’hui).

Pour l’anecdote, un 33 tours (il existait 3 formats de vinyle, correspondant au diamètre du disque, 33, 45 et 78 tours) mesure ordinairement 17 cm. Celui-ci a la particularité d’en mesurer 20 et de tourner comme un 33 tours… C’est lors de la découpe par le studio Scriptone à Nantes que l’erreur a été commise, ce qui n’empêche pas d’écouter les morceaux gravés ! Il ne logeait donc pas dans les pochettes soigneusement réalisées à la main par le groupe !

J-C. Bompais me raconte l’histoire du groupe qui est juste passionnante et enrichit ma visite de l’exposition de quelques détails croustillants ! En ce qui concerne le concours d’accordéon que j’évoque en légende de la photo de gauche, il s’agissait d’un concours annuel et c’est monsieur Bompais qui a suggéré d’inviter des groupes de rock, qui furent au total au nombre de 6 a être invités et ce sont… Les Rapaces qui ont gagné le premier prix !

 

La pochette faite maison prévue pour les vinyles des Rapaces qui n’aura jamais été utilisée !

 

 

 

 

 

 

 

Suite de la visite avec J-C. Bompais et la reproduction de sa chambre d’adolescent :

Voici à quoi ressemblait une chambre d’ado en 1960…

Si tu regardes bien, et que tu t’intéresses un peu à l’histoire du rock, tu découvriras des noms et affiches qui te seront plus ou moins familiers, Elvis, Count Basie (bien que plus jazzman que rockeur) ou bien encore Johnny Hallyday, et c’est sur lui que je souhaite m’attarder un peu.

Sur la photo de gauche ci-dessous, tu découvres une Ohio, un modèle de guitare 100% français et construite par les frères Jacobacci ! Ce même instrument est la réplique de la toute première guitare électrique qu’a possédé Johnny Hallyday ! A droite, un ensemble d’autres guitares qui datent de cette même période, accompagnées de matériel qui date lui aussi des « sixties » :

La fameuse Ohio !
Une belle collection de guitares toutes aussi splendides les unes que les autres !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreux groupes se sont créés pendant ces années, et beaucoup d’entre eux ont été amenés à se séparer, en raison notamment du service national, qui, il est bon de rappeler, durait entre 12 et 18 mois minimum.

Cette exposition nous présente aussi les quelques groupes avec de jeunes américains qui ont débarqué en terres nantaises, comme par exemple Les Sparks.

Les Sparks, groupe d’origine américaine

 

La suite de l’exposition nous transporte à la période où les « pattes d’éph » étaient à la mode, je te parle bien sûr des années 1970 ! Le rock change alors de catégorie, surtout avec la présence plus fréquente des guitares électriques et les sonorités qui se dégagent des morceaux est alors bien différente de la scène rock qui était présente jusqu’alors.

Parmi tous les groupes présentés, Voici Zig-Zag, son nom ne te dira sans doute rien (je dois t’avouer que j’avais dû en entendre rapidement parler, mais sans plus), mais la chanson My Lady Sun elle, est bien plus connue, et son compositeur, Boris Bergman, est celui qui a composé une chanson bien plus connue, il s’agit de Rain and Tears du groupe Aphrodite’s Child (composé de Demis Roussos et du compositeur Vangelis) !

En image, la pochette typique des 1970s avec les couleurs et les formes qui collent à cette décennie :

My Lady Sun, par Zig-Zag

Et la chanson Rain and Tears des Aphrodite’s Child (vidéo d’époque oblige, les apparences sont authentiques !)

Un autre groupe qui est bien connu et a fait ses débuts dans ces mêmes années, Tri Yann ! Je te mets au défi de me citer au moins une chanson d’eux ! Facile, n’est-ce pas ?

Et bien, comme leur nom l’indique, ce groupe de bretons dont la renommée n’est plus à démontrer, a fait ses débuts dans les environs de Nantes !

Vitrine consacrée à Tri Yann
Tri Yann an Nanned – Dans les prisons de Nantes

 

 

 

 

 

 

Changement de décennie, et le rock évolue lui aussi ! On voit quelques groupes apparaître comme les Sans Filtre, leur nom ne te dira sans doute rien (ni à moi-même, avant de visiter l’exposition), mais il s’agit d’anciens membres du groupe plus connu Elmer Food Beat (Danièla étant l’un de leurs titres les plus connus).

Les Sans Filtre

 

Et voici la célèbre Daniela du groupe Elmer Food Beat qui a connu un grand succès au début des années 1990.

Les années 1980 ont également vu l’explosion des groupes de hard rock nantais, on peut citer parmi eux Zoopsie.

Nous arrivons maintenant aux années 1990, et Nantes devient alors la capitale du rock français avec l’apparition de groupes que nous connaissons tous. Je te parlais tout à l’heure d’Elmer Food Beat, ce n’est pas le seul à s’être démarqué !

Parmi eux, je te citerais Fools, le chanteur Dominique A, ou encore le « doux » Dolly ! Ils sont tellement nombreux que je ne pourrais tous te les citer !

 

 

On passe maintenant à des années plus récentes, les années 2000 et 2010 et elles aussi ont été riches en découvertes musicales, parmi elles, Jeanne Chéral, C2C ou bien encore Pony Pony Run Run pour en mentionner quelques uns :

Décor consacré à Jeanne Chéral ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici pour ma petite présentation de cette exposition consacrée au rock nantais, qui, comme tu as pu le découvrir, est l’un des berceau du rock français !

Si cette exposition t’intéresse, elle est disponible jusqu’au 10 novembre 2019, ce qui te laisse le temps d’aller enrichir ta culture musicale ! Je sens que je vais aller y traîner mes Converses une nouvelle fois pour l’écouter dans de meilleures conditions…

J’attends de voir ta réaction dans les commentaires de l’article ou sur Twitter @playntravels !

A très bientôt pour de prochains articles !

 

 

Mes sources pour écrire cet article ont été :

  • Dépliant consacré à l’exposition Rock ! Une histoire nantaise.
  • Jean-Claude Bompais, une rencontre imprévue et enrichissante
  • Mes lointains souvenirs musicaux
  • Les panneaux d’affichage et différents supports de l’exposition
  • Youtube pour les quelques illustrations sonores du jour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s