Impressions, Jeux Vidéo

Impressions : Game Awards, l’heure du vote a sonné !

Hello !

Dans un peu plus de 10 jours aura lieu la cérémonie des Game Awards, équivalent des Oscars du jeu vidéo ! Au cours de cet événement qui aura lieu dans la nuit du 6 au 7 décembre prochains, ce ne seront pas moins de 30 récompenses qui seront remises !

Comme tout joueur qui se respecte, je suis également allée voter sur les jeux qui ont marqué cette année 2018 qui a été riche en expériences vidéoludiques ! Et plutôt que de te proposer de découvrir mes votes pour chacune des catégories proposées (je m’abstiens volontairement pour les catégories pour lesquelles je n’ai pas de vote, car pas d’opinion…), je vais reprendre les principales, donner ma sélection, qui sera donc purement subjective ! Tu pourras partager la tienne en commentaire de cet article ou via le compte Twitter du blog @playntravels 😉

Je précise que je n’ai pas joué à toutes les expériences qui sont soumises au vote, par conséquent, je baserai mon vote sur des ressentis d’expérience et/ou de visuels de ce que j’ai pu avoir.

Je vais donc aborder les catégories dans un ordre qui n’est pas nécessairement celui du site des Game Awards, et si tu veux voter, tu peux le faire en cliquant ici : https://thegameawards.com/awards/

Prêt ? Let’s go!

  • Ongoing game , les jeux en ligne qui proposent toujours de nouveaux contenus aux joueurs au fil du temps, je ne joue qu’à Overwatch dans la sélection proposée, seulement je ne peux pas lui mettre mon vote bien que Blizzard mette tout en oeuvre pour ajouter de nouveaux personnages (Ashe en est la parfaite illustration) ou de nouvelles maps, mon choix s’est porté sur Fortnite. J’ai eu l’occasion de tester ce jeu Epic Games pendant quelques minutes, et même si j’ai décroché rapidement car n’ai pas eu une affinité avec le gameplay proposé, le contenu du jeu est juste dingue et rien que pour cela, j’ai glissé mon enveloppe de vote pour ce jeu.

 

  • La catégorie suivante Game Direction est sans doute l’une pour laquelle le choix est difficile. La variété des expériences proposées, les univers représentés, les personnages, la narration, rendent corsé de n’en retenir qu’un seul parmi les 5 élus. Et parmi tous, j’ai choisi God of War. Pourquoi, alors que je n’y ai pas joué ? Pour ce que j’en ai vu lors de longues séances de gameplay, avec un jeu très fort au niveau de la relation Kratos/Atreus, les graphismes exceptionnels pour un jeu tournant sur PS4 Pro (et donc qui n’est pas en 4K native mais bel et bien en 4K simulée…) et aussi pour l’ambiance sonore qui m’est apparue comme magistrale !

 

  • Best narrative : où la meilleure narration. Ici, c’est un domaine que j’apprécie particulièrement, car je me rends compte de mon affect de plus en plus croissant pour les jeux à dominante narrative. Pour ma part, si les graphismes d’un jeu sont un élément essentiel d’un jeu, si la narration reste bancale, c’est l’expérience toute entière qui souffre. Mon choix n’a pas été des plus facile car j’ai essayé 3 des jeux retenus dans la sélection du moment. A contre-coeur, j’ai dû retirer d’office Life is Strange 2 de mon écrémage de vote, et ce pour une raison qui m’apparaît logique. Voter pour un jeu dont nous n’avons pu jouer qu’au premier épisode (sur 5, pour rappel) ne me semble pas très fair-play vis-à-vis des autres jeux. Nous sommes nombreux à attendre la suite des aventures de Sean et Daniel Diaz, protagonistes du jeu du studio français DONTNOD, et la date de parution du second épisode se fait attendre. Mon coeur s’est donc tourné pour moi vers le jeu narratif dans lequel je compte me replonger prochainement ; Detroit: Become Human du studio lui aussi français, Quantic Dream. Pourquoi un tel vote ? L’histoire proposée avec des personnages auxquels on s’attache rapidement (chacun trouvera son compte), et une bande originale magistrale, qui accompagne avec brio chacun de nos 3 personnages centraux. Un jeu que je recommande à tous les amateurs ou intrigués par le genre narratif. Il est bon de préciser que chaque joueur aura un avis personnel sur cette expérience et qu’il est bon de partager son ressenti après avoir un minimum testé l’aventure.

 

  • Best Art Direction : cette catégorie récompense la qualité de la direction artistique d’un jeu. De tous les jeux sélectionnés ici, je n’ai joué qu’à Red Dead Redemption 2. Je me suis donc basée sur le visionnage de vidéos de sessions de gameplay, et sur différentes chaînes de professionnels ou d’amateurs passionnés. J’ai aussi eu l’occasion d’entendre différents avis sur les jeux proposés, ce qui a pu également influencer mon choix. J’ai donc hésité entre God of War et Assassins Creed Odyssey, et c’est ce dernier qui a retenu mon intérêt ! Le jeu produit par le studio Ubisoft m’a beaucoup marqué visuellement. Je n’y ai pas joué pour les raisons que j’évoquais déjà dans un article précédent sur les mondes ouverts et sur lesquels je reviendrai prochainement. Les décors proposés sont somptueux, et j’ai été subjuguée par la diversité des ambiances proposées

 

  • Best score/music : une nouvelle catégorie que j’apprécie de voir figurer car avec elle je découvre parfois certaines OST que j’aurais pu manquer pendant l’année écoulée. Parmi celles qui m’ont marquées cette année figure celle de Detroit: Become Human, que j’évoque brièvement avec mon choix de la meilleure narration, mais celle-ci m’a beaucoup marquée car chaque personnage central de l’histoire (Connor, Kara et Markus) possède sa propre bande originale qui l’accompagne au long de l’aventure. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait au moment de me lire, nous n’avons pas le choix de notre personnage dominant, mais en écoutant bien, on se rend compte à quel point cette musique est un chef d’oeuvre à écouter tant les morceaux s’enchaînent agréablement. Il m’arrive encore régulièrement de l’écouter et elle m’accompagne bien souvent pour rédiger certains contenus du blog. J’ai aussi beaucoup apprécié celle de Shadow of the Tomb Raider, de Brian d’Olivera, un délice pour les oreilles et qui permet de se replonger dans l’aventure avec Lara Croft dès les premières notes d’écoute. Ces 2 jeux ne figurant pas dans la liste des nommés, j’ai élu Red Dead Redemption 2 comme ayant la meilleure musique. Au fil de l’aventure, et cela pendant les longues heures de mes parties, j’ai trouvé une réelle atmosphère musicale qui fait partie intégrante du gameplay. Je rejoins les joueurs qui sont de l’avis que ce jeu va marquer l’histoire du jeu vidéo, mais ça j’y reviens très rapidement, dans quelques courts paragraphes 😉

 

  • Best performance : Les jeux vidéo actuels font de plus en plus souvent appel à la motion capture, qui permet d’apporter des mouvements réalistes à nos personnages de jeux vidéo préférés. Et derrière cette technologie, se cachent des acteurs et actrices que nous retrouvons avec plaisir. Cette catégorie est également l’une de celles qui n’est pas des plus facile à départager, car chaque acteur réalise une réelle prouesse, et il est également bon de féliciter les performances techniques des hommes et des femmes qui travaillent dans les studios pour nous proposer des expériences de jeu des plus magnifiques qui soient. J’ai donc voté pour Bryan Dechart dans Detroit: Become Human. Connor est sans doute le personnage qui au départ du jeu m’a laissé le plus indifférente, mais au fil de l’histoire, j’ai trouvé son interprétation telle que j’ai petit à petit un peu plus accroché, notamment sa relation avec Hank, son collègue. Les autres artistes sélectionnés ne déméritaient pas nos votes, et il n’en fallait qu’un.

 

  • Games for impact : ici encore, un choix difficile. Tout comme pour la partie qui proposait de désigner la meilleure narration, j’ai éliminé d’office Life is Strange 2 dont nous ne pouvons nous baser que sur l’épisode 1 du jeu. Certes, la licence Life is Strange a une place particulière dans mon coeur, mais choisir un jeu incomplet me paraît biaisé quant aux autres jeux proposés. Dans les jeux qui figurent dans ma liste d’envies, 11-11 Memories Retold a une place particulière. C’est donc pour cette expérience narrative (une nouvelle fois) que mon vote s’est tourné. Réalisé par le studio Digix Art/Aardman et édité par Bandai Namco, ce jeu propose de rendre hommage aux soldats tombés pendant la Première Guerre Mondiale ! L’aspect graphique et les musiques composées par Olivier Derivière m’ont conquise et il me tarde de lancer ce jeu sur ma console de salon.

 

  • Best VR/AR game : Je ne suis pas équipée de la VR chez moi, et je profite donc des salons pour tester les expériences qui sont disponibles en réalité virtuelle. C’est ainsi que j’ai pu tester Astro Bot: Rescue Mission sur PSVR lors du Savoie Retro Games en octobre dernier, et Beat Saber plus récemment, sur HTC Vive cette fois-ci, lors du festival Art to Play à Nantes. Mon choix a donc été restreint mais les 2 expériences sont agréables à jouer, et plus faciles à maîtriser après quelques sessions d’entraînement ! Mon choix s’est porté sur Astro Bot: Rescue Mission des équipes de Sony Japan, menées par Nicolas Doucet. Si j’étais équipée de réalité virtuelle, j’aurais certainement craqué pour ce que je pourrais qualifier de jeu VR tant il est complet au niveau des niveaux mais aussi pour les références qui sont proposées dans cette expérience. On y retrouve des liens aux bons jeux de plateforme Mario et Sonic de notre enfance (pour les joueurs qui ont connu l’époque où le duel des constructeurs était Sega vs. Nintendo). Un jeu que je recommande à tous les possesseurs de PSVR et qui hésiteraient encore 😉

 

  • Fighting game : ici, les jeux de combat, ce qui n’est pas du tout une catégorie que je maîtrise. Mes expériences en matière de jeu de baston sont très limitées, et ma dernière aventure sur ces rings date de la fin de la saison 1 de la chaîne La Récré du JV où j’avais joué avec les copains à différents jeux lors de la soirée du versus fighting. Je te laisse le soin d’aller regarder si l’envie te prend. Mon skill n’est pas des meilleurs qui soit mais j’avais passé un agréable moment ! Parmi les jeux proposés, j’ai retenu DragonBall FighterZ pour sa qualité graphique et l’impression de jouer dans le dessin animé ! C’est vif, la musique est la même que celle de l’animé et les sessions de jeux sont juste hallucinantes ! Une aventure qui m’aura donc beaucoup marquée !

 

Et pour finir, LA catégorie que tout le monde attend : le GOTY (Game of the Year) ou mon JEU DE L’ANNÉE !

Mon jeu de l’année ne figure pas dans les jeux retenus dans la courte sélection proposée au vote, puisqu’il s’agit de Detroit: Become Human. Lors des catégories évoquées précédemment, j’évoque les raisons de mon choix.

Je ne vais pas te faire patienter plus longtemps pour te dévoiler, selon moi, le jeu qui a marqué cette année 2018 riche en expériences vidéoludiques ! Et c’est donc… Red Dead Redemption 2 qui a obtenu mon vote ! Et là, je t’entends me répondre : « Oui mais tu nous as écrit un article dans lequel tu nous dis ne pas accrocher dans les mondes ouverts… », et tu as tout à fait raison ! Laisse moi donc t’expliquer mon ressenti sur le jeu, et le fait que même si je n’ai pas accroché sur le jeu (je reviens plus en détails sur mes motivations plus tard dans la semaine dans mon Passeport JV où j’évoquerai les jeux auxquels j’ai pu jouer durant ce mois de novembre), celui-ci est de toute beauté, aussi bien graphiquement, qu’au niveau de son scénario et de l’ambiance sonore. Certes c’est un jeu Rockstar Games (qui a produit les GTA entre autres), qui sont réputés pour être de grands jeux en monde ouverts avec une qualité bien supérieure à ce qui existe ailleurs, mais les huit années de développement sont clairement à récompenser pour proposer un tel jeu !

L’histoire peut paraître longue au début, et le passage dans la neige aura pu en dérouter certains tant il est calme et n’a rien de transcendant, mais c’est tout l’univers qu’il faut regarder, les décors qui changent selon la météo, les interactions avec les personnages non jouables du jeu, les relations privilégiées avec notre monture, et les rapports plus ou moins tendues avec la bande de Dutch rendent cette aventure unique. Même si mon expérience est écourtée car j’ai voulu essayer pour pouvoir mieux m’exprimer sur le jeu et avoir une impression manette en mains, et que je n’irai pas au bout de cette oeuvre qui va marquer un tournant dans l’histoire du jeu vidéo (ce que je ne regrette absolument pas, je me suis rendue à l’évidence, et je n’écris pas ces lignes à chaud, mais après mure réflexion…), c’est bel et bien mon choix personnel !

 

Pour conclure sur cette sélection des Game Awards, qui est donc un échantillon des catégories proposées, tu peux venir me proposer ta sélection, en commentaire de l’article, je viendrai te répondre avec grand plaisir ! Si ton avis diffère du mien, je préfère répondre à des avis argumentés qui m’aideront à mieux comprendre tes choix.

A bientôt sur le blog !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s