Jeux Vidéo, Retour sur

Retour sur #Animasia2018, voyage au cœur de l’Asie

Hello !

Le weekend des 13 et 14 octobre derniers a eu lieu le Festival Animasia au Parc des Expositions de Bordeaux. J’ai été invitée à y assister par les studios de jeu vidéo indépendants nantais Seenapsis Studio et Wako Factory que je tiens à remercier chaleureusement et que je présenterai un peu plus loin dans mon article du jour.

Grâce à eux, j’ai vécu ce weekend une double découverte, celle du salon que je ne connaissais que de nom, mais aussi et surtout, le milieu du jeu vidéo indépendant, au travers de ses meilleurs représentants, ses créateurs, et je ne vous cacherai pas que j’ai été agréablement surprise de ce que j’ai pu vivre !

Je t’invite donc à un article dans lequel les émotions seront présentes, mais je vais aussi te présenter un peu l’envers du décor, sans pour autant tout te dévoiler car je préfère garder certains éléments secrets ! Ce weekend a été très enrichissant, aussi bien au niveau des expériences que j’ai pu traverser que des rencontres qui m’ont apporté beaucoup en si peu de temps !

Pour commencer, je vais te présenter Animasia et la zone Indie Games France. Ensuite, puisqu’ils m’ont fait l’amabilité de me convier à les accompagner au festival, je vais te présenter les studios Seenapsis et Wako Factory, ainsi que leurs jeux respectifs. Je poursuivrai avec le déroulé du salon. Je terminerai mon article avec quelques activités que j’ai pu tout de même effectuer entre deux permanences sur les stands.

Animasia, festival dédié au jeu vidéo et à la culture asiatique fêtait sa 14ème édition cette année. Organisé par la société d’événementiel Lenno et l’association bordelaise Mandora, cet événement a reçu environ 25 000 personnes tout au long des deux jours sur les différents espaces qui composaient le salon ! C’est ainsi que se côtoyaient un espace dédié au jeu vidéo, avec la mise à disposition de consoles retro et current gen, des stands pour tester la réalité virtuelle, mais aussi des associations de joueurs. A côté de cet espace, un lieu de rencontres et de dédicaces avec certaines personnalités des media, pour ma part, je n’ai pu rencontrer que quelques membres de l’équipe Noob, une websérie disponible sur Youtube, (après avoir été diffusée sur NoLife), dont je te propose ici de découvrir le dernier épisode, le 13ème de la 9ème saison.

Les 8 saisons précédentes étant disponibles en intégralité sur cette même plateforme vidéo. Merci à Ivy et Ystos pour leur disponibilité sur leur stand 😉

Puisque le Japon était l’invité d’honneur, tout un espace lui était dédié, au travers de la découverte d’arts japonais comme l’ikebana notamment, mais aussi de la littérature nippone ou bien des cours de japonais. Comme dans toute convention, un espace animation était proposé avec des jeux de plateau mais aussi un escape game ! Je passe rapidement sur l’espace qui occupait la majeure partie de la surface du salon, à savoir les boutiques diverses et variées pour te parler de la partie dans laquelle j’ai passé quasi tout mon temps ce weekend, l’IGF (ou Indie Game Factory), zone dédiée aux jeux vidéo indépendants !

Proposée en partenariat avec l’ECV Bordeaux (école de design et de communication), cette zone proposait aux visiteurs de tester 30 jeux indépendants différents, et elle était l’occasion pour les studios de se rencontrer entre professionnels du secteur, mais l’intérêt est surtout de recueillir les avis des joueurs. Ce sont ainsi 20 studios différents qui ont été conviés à s’installer dans cet espace, et des animations permettaient de mieux découvrir les univers des différents jeux, parmi lesquelles une session sur scène, animée par le caustique Fibre Tigre. Ces présentations sont relativement courtes, une vingtaine de minutes, au cours desquelles le studio se présente rapidement, avant de présenter son jeu, avec une démonstration en direct, réalisée par des joueurs pris au hasard dans les spectateurs, montrant ainsi toute la diversité du public passionné par notre medium favori.

Ici, Pierre de Seenapsis présente A Long Way Down, le jeu qui est actuellement en cours de développement

Chaque joueur (ou duo de joueurs, selon les expériences) avait ainsi la possibilité de découvrir un jeu parmi ceux présents dans l’espace IGF, et aussi de le tester, et de le noter (sur une courte période de test, chose très difficile) et de donner les points à améliorer des jeux/projets et les points positifs, ce qui aide beaucoup les concepteurs de jeux pour rendre leur travail encore plus intéressant pour les futurs clients que nous sommes.

Kévin présente Samurai Riot

J’ai assisté à quelques une de ces démonstrations live de jeux (hors celles de Seenapsis et Wako Factory), et nous étions tous solidaires entre studios et il était intéressant de voir la solidarité présente entre les studios et les encouragements échangés. Cela m’a permis de mieux découvrir certains jeux que je n’ai pas pu tester sur le salon par manque de temps et aussi pour des raisons de fréquentation de certains stands !

Je vais maintenant te présenter les studios qui m’ont fait l’honneur de m’inviter à les accompagner et à les assister sur ce même salon, ainsi que les jeux sur lesquels ils travaillent actuellement.

Seenopsis Studio est un studio indépendant nantais qui a été créé en juin 2017 et qui comporte aujourd’hui 5 salariés. Leur jeu actuel s’intitule A Long Way Down dont voici le trailer 

Ce jeu est de type Deck Builder Roguelite RPG.

Quelques explications vont t’éclairer sur l’univers de ce jeu, qui n’est actuellement disponible qu’en version Alpha fermée.

Tu incarnes Sam, qui se réveille complètement amnésique dans un monde où il va devoir affronter différents monstres mais surtout le Dungeon Master, au travers d’un plateau virtuel sur lequel tu places différentes cartes pour bloquer tes adversaires et réaliser les différents objectifs que le jeu t’invite à réaliser. Selon ton avancée dans le jeu, tu vas récupérer des éléments pour équiper Sam, et certains d’entre eux vont t’aider à mener ta quête dans de meilleures conditions, quand d’autres pourront te pénaliser. Tu vas également récolter des cartes pour améliorer ton deck, et ainsi battre tes adversaires présents sur le plateau de jeu.

Je ne vais pas te dévoiler toutes les mécaniques et subtilités de ce titre qui s’annonce prometteur et sympathique si tu aimes ce style de jeu ! La date de sortie du jeu final n’a pour le moment pas encore été fixée, il reste cependant encore beaucoup de travail à l’équipe pour que tout soit parfait pour rendre l’expérience agréable à jouer. Il sera disponible uniquement sur PC pour le moment via Steam.

Sur le stand de A Long Way Down

 

Wako Factory est le second studio nantais à m’avoir gentiment invité ! Celui-ci a été créé en juin 2014 et l’équipe est également composée de 5 personnes. Son jeu, Samurai Riot, est disponible depuis septembre 2017 sur Steam et voici le trailer de présentation

Ce Beat Them Up coopératif est inspiré des jeux d’arcade 2D des années 1990 et pour tout joueur ayant un minimum de culture vidéoludique, il est possible d’y retrouver à des jeux tels que Street of Rage ou bien encore Double Dragon. Ce jeu se joue en solo ou en coop, (expérience préconisée par le studio) pour renforcer le lien entre les joueurs, mais aussi entre les personnages choisis (qui sont eux aussi au nombre de deux, mais avec la possibilité de les personnaliser selon son envie). Qui choisiras-tu entre Sukane ou Tsurumaru ? L’expérience proposée suit un scenario à embranchements où les choix influent sur la suite de l’aventure pour donner une dimension narrative au jeu, et ce ne sont pas moins de huit fins différentes qui sont ouvertes au binôme de joueurs.

 

Et pour terminer cet article quelque peu copieux, j’ai eu la possibilité d’assister à un bel événement sur le salon, la démo en avant-première mondiale de A plague tale : innocence du studio bordelais Asobo et édité par Focus Home Interactive. Julien Chièze (dont la présentation n’est pas à refaire si tu es un habitué du blog) nous avait proposé une vidéo à propos de ce jeu qui s’annonce magnifique avec une histoire d’aventure à dimension narrative.

J’ai ainsi pu recueillir quelques informations utiles :

  • la durée de vie sera de 10 à 12 heures environ
  • Même si la demo présentée était intégralement en anglais, le jeu sera entièrement doublé en français
  • La bande-originale du jeu sera composée par Olivier Derivière (Vampyr, Remember Me, Get Even…)
  • Enfin, l’annonce de la sortie prévue pour le premier semestre 2019 🙂
Hâte !!

J’ai eu l’opportunité de tester les jeux des studios indépendants voisins, mais je ne vais pas les évoquer ici, ils feront l’objet d’un prochain post qui leur sera entièrement consacré !

 

Avant de conclure par mes mots habituels, je souhaitais remercier quelques personnes :

  • L’agence Lenno et l’association Mandora et toutes les personnes qui ont contribué à l’organisation de cet événement
  • Pierre de Seenapsis Studios et Kévin de Wako Factory pour leur invitation
  • Atlangames, qui organise les GameDev Afterwork à Nantes et qui m’a permis de rencontrer les studios mentionnés
  • Les différents studios que j’ai rencontrés ce weekend et avec qui j’ai pu échanger sur leurs parcours, leurs jeux mais aussi passer de très bonnes soirées
  • Fred Zolf et Dina pour les instants partagés

 

Merci pour ta lecture et à très bientôt !

 

[EDIT] On me glisse dans l’oreillette que Samurai Riot est bien jouable en solo, j’ai donc rectifié ma description du jeu en conséquence, mea culpa !

[EDIT #2] A plague Tale : innocence nous promet bien plus que ce qu’il n’y paraît… j’ai donc légèrement modifié les quelques infos récoltées…

Publicités

3 réflexions au sujet de “Retour sur #Animasia2018, voyage au cœur de l’Asie”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s