Jeux Vidéo, Retour sur, Voyages

Retour sur #SRG2018 un moment magique ! + Bonus

Hello !

Qu’est-ce qui peut bien faire parcourir près de 2000 kilomètres en seulement quelques jours ? La passion bien sûr !

Sur le blog, les voyages et les jeux vidéo ont toute leur place, et quand les deux passions peuvent se réunir en un seul article, ce n’est que du bonheur !

Direction aujourd’hui la Savoie, pour cet article consacré à un festival où je me rends pour la seconde fois : le SRG ou Savoie Retro Games !

Cette année s’est déroulée la 7ème édition de ce festival consacré à la culture vidéoludique et à la pop-culture. Et c’est à Chambéry que le rendez-vous était donné, à la salle Le Phare.

Pour ceux qui ne situent pas Chambéry, cette ville est situé en Savoie et qui est située proche de Lyon et d’Annecy et est appelée le carrefour transalpin de l’Europe. Je ne vais pas te faire de présentation touristique de la ville, cela viendra peut-être plus tard sur le blog 😉

Retour maintenant au Savoie Retro Games, que je vais abréger en SRG tout au long de l’article qui va suivre.

Cette année, l’équipe de bénévoles a mis le paquet et avait comme invité d’honneur Masami Suda, dessinateur entre autres de la série manga Hokuto No Ken (Ken le Survivant). La marraine de l’événement était Maik Darah, comédienne de doublage, connue pour être la voix française de Whoopi Goldberg (dans les films Sister Act) !

Ce salon se constituait de plusieurs espaces que je vais te présenter et ainsi tu vas pouvoir découvrir le salon comme si tu y étais. Par ailleurs, si tu as envie de le découvrir en vidéo, je t’invite à regarder ce chouette vlog réalisé par l’ami Captain Hishiro et qui est disponible sur sa chaîne youtube :

Pour découvrir l’univers de Captain Hishiro, aussi appelé Roi de l’Imaginaire, les portes de son Palais s’ouvrent ici : youtube.com/legamingplanet 

 

Prêt à me suivre ? Enfile tes baskets, c’est parti !

Commençons par le premier étage de la salle qui était complètement dédié à un art que j’admire beaucoup : le cosplay, qu’il s’agisse de sagas vidéoludiques ou cinématographiques ! Le cosplay, pour ceux qui ne le savent pas, consiste à se grimer dans la peau d’un personnage de jeu vidéo ou de cinéma de son choix, en adoptant son apparence, aussi bien du point de vue vestimentaire, qu’au niveau capillaire et des accessoires. Certaines personnalités expertes en la matière étaient présentes, parmi elles, Manuel d’Andrea, italien renommé pour ses talents de maquillage, et David Chan, dont les talents de transformiste ne sont plus à démontrer.

J’ai eu la chance de croiser certains cosplays plus ou moins réussis, et ces derniers ont retenu mes préférences :

Chloe Price de Life is Strange
Un cosplay masculin de Tracer !
Ces cosplayers de la saga Fallout m’ont aussi surpris !

 

 

 

 

 

 

Une seconde partie de l’espace sur lequel se tenait le stand était dédié à notre patrimoine jeu vidéo et c’est un voyage à travers l’histoire qui se dessinait devant nos yeux ! C’est ainsi qu’un espace gaming constitué de près de 200 consoles différentes était installé et mis à la disposition des visiteurs.

A travers les allées de cet espace, il était intéressant et sympathique de voir les familles se rassembler autour de machines, ainsi les parents se rappelaient avec nostalgie les jeux de leur enfance et racontaient et partageaient leurs souvenirs avec leurs enfants et ainsi passaient un moment agréable.

Parmi toutes les consoles présentées, j’ai retrouvé la console qui a accompagné mon enfance, mais aussi des bornes R-Cade aux couleurs de différentes licences cultes dans le jeu vidéo. A proximité de cet espace Nintendo League a permis aux visiteurs de profiter de Nintendo Switch et 3DS pour des séquences sur des jeux plus ou moins récents, et il était difficile de se frayer un chemin pour accéder à une console.

L’une des nombreuses bornes R-Cade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La console de mon enfance, la Sega Master System 2 avec Alex Kidd !

 

 

 

 

 

 

 

Je termine la visite de ce grand espace par le stand des sympathique VR Singe Rhétorik qui ont leur chaîne Youtube VR Singe Rhétorik  et qui se sont plus particulièrement spécialisé dans le casque VR de Playstation. Ces jeunes hommes proposaient pas moins de six expériences à découvrir parmi lesquelles Wipeout, Resident Evil VII mais surtout AstroBot Rescue Mission !

Le stand des VR Singe Rétorik

C’est sur cette dernière, sortie le 3 octobre dernier, et dont je te propose une interview de Kenny Young (compositeur de la Bande Originale du jeu) à retrouver ici que j’ai décidé de me plonger…

Bien plus qu’une simple expérience de réalité virtuelle, AstroBot Rescue Mission est bel et bien un jeu, constitué de mini-jeux tous aussi mignons les uns que les autres, et il fourmille de nombreuses références à des jeux existants ou à la pop culture. Je n’ai pu tester que l’un d’entre eux, pour des raisons évidentes de délai d’attente sur le stand, et j’ai été scotchée ! Le contenu est riche et ce que j’ai pu tester m’a tout de suite fait penser à Super Mario Odyssey sorti l’année dernière sur Nintendo Switch ! On sent clairement l’envie de Nicolas Doucet et de l’équipe qui a travaillé sur le jeu. Pour en savoir plus sur le jeu, je te propose de retrouver une interview très intéressante de Nicolas Doucet que Julien Chièze a proposé sur sa chaîne Youtube :

C’est clairement ce genre de jeu qui peut inciter à l’achat d’un casque les personnes jusqu’alors réticentes à l’investissement dans une telle technologie. L’ambiance y est très fun et la musique de Kenny Young colle parfaitement à l’univers que nous propose le jeu, avec des sonorités old school et entêtantes au possible ! J’avoue avoir gardé l’air ambiant pendant une bonne partie de la journée 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre espace important de ce salon, celui des personnalités du jeu vidéo, qui était lui-même divisé en deux sections, celles présentes sur Youtube et les autres (sections imaginaires bien entendu).

Parmi les invités que j’ai pu rencontrer, je dirais que j’ai vu quelques habitués, qui étaient déjà présents l’année dernière et je vais commencer tout de suite par notre Père spirituel à nous tous joueurs, Alain Huyghues-Lacour mieux connu sous son pseudo AHL ! Comme à son habitude, il nous a régalé de ses précieuses anecdotes sur sa carrière dans le journalisme jeu vidéo. C’est toujours un plaisir que de passer quelques (longs) instants en sa compagnie, et merci Alain pour ta bienveillance !

Toujours aussi souriant, même lorsqu’il n’a pas sa dose de café !

J’ai également croisé et échangé brièvement avec monsieur Frédérick Raynal, papa d’ Alone in the dark, et même si la création de jeu vidéo n’est plus dans ses envies du moment, celui-ci a confié vouloir se lancer dans une aventure vidéo… à suivre de près donc…

J’ai aussi aperçu JM « Destroy » Demoly, que les joueurs de ma génération connaissent pour ses nombreux articles dans la presse, notamment aux côtés d’AHL ! Il était présent sur le salon avec Mathieu Manent, avec qui il a collaboré sur quelques livres tels que l’Anthologie de la N64. Aujourd’hui, ils travaillent ensemble sur la revue Player Spirit.

Page Facebook de Player Spirit : https://www.facebook.com/PlayerSpirit/

L’invité suivant avec qui j’ai pu partager quelques précieux instants fait partie du patrimoine du journalisme jeu vidéo, mais c’est surtout grâce à lui que nous avons connu les premières émissions dédiées au jeu vidéo à la télévision grâce à Télévisator 2. Il a également écrit pour des magazines tels que Joysticks Hebdo ou bien Player One. Cyril Drevet est certes aujourd’hui moins présent dans des contenus dédiés au jeu vidéo, mais il apparaît de temps en temps sur la chaîne de Julien Chièze et il paraît même qu’on le retrouvera prochainement sur sa propre chaîne qu’il a lancé il y a quelques mois.

Une autre personnalité que je place parmi celles qui ont marqué (et qui marquent encore) l’Histoire du jeu vidéo nous régale avec ses émissions sur Game One depuis déjà plusieurs années. De Retro GameOne à TeamG1, Marcus a accompagné bon nombre de joueurs parmi nous… Nous avons ainsi pu échanger sur les projets de chacun et je ne le remercierai jamais assez pour son écoute et les quelques conseils partagés ! Si tu es courageux cher lecteur, je te réserve une petite surprise en fin d’article avec notre cher Marcus… je n’en dis pas plus 😉

Une autre personnalité avec qui j’ai pu partager un moment de discussion est pour moi l’Encyclopédie vivante de l’Histoire de Nintendo, Florent Gorges. Tout joueur se doit de le connaître, même s’il n’a pas d’affection particulière avec la marque japonaise. Parmi toutes ses activités, Florent possède une maison d’édition, Omaké Books, au sein de laquelle il propose non seulement ses ouvrages sur l’histoire de Nintendo, mais aussi des livres sur l’univers geek, aussi bien sur la gastronomie, des livres plus philosophiques ou plus légers. Je te laisse le lien de la boutique, Omaké Books. Attention cependant, la tentation de repartir avec le panier de belles lectures est grand 🙂

 

Je continue avec les autres rencontres au sein de ce salon, pour certaines, ce sont de réelles découvertes, et d’autres… que dire ? Je te laisse les découvrir !

Je commence avec les découvertes, et j’ai ainsi découvert le vidéaste (j’ai du mal avec le mot youtubeur…) Odieux Connard ! (quel doux pseudo, n’est-ce pas ?)

Cet homme, qui a commencé par une aventure blog (tiens donc…) présente aujourd’hui des critiques pour le moins dithyrambiques sur différents sujets, du cinéma à la société, tout y passe, et avec lui aucune crainte de passer pour le méchant de la bande, ce qui parfois peut avoir du bon ! A découvrir sans hésiter pour lutter contre la morosité !

Voici sa chaîne : Odieux Connard

Une autre découverte sur ce salon, est Delsade Gaming !

Ce jeune père de famille propose sur sa chaîne des sessions de live gaming dans le but de rendre le jeu vidéo accessible à tous avec des sessions sur des jeux plus ou moins retro !

A découvrir ici : Delsade Gaming

Je poursuis ma liste des invités du salon, avec un des rares que je n’ai pas eu le temps de croiser, mais tout ce que je peux dire c’est qu’il n’a pas le physique de son emploi mais plutôt un sacré coffre… vocal ! Ce jeune homme originaire de Savoie a un réel talent et ses performances sont exceptionnelles ! Il collabore avec de nombreuses autres personnalités telles le Joueur du Grenier (pour ne citer que lui).

Superflame mettra le feu à vos oreilles mais celles-ci ne saigneront pas. Pour découvrir ses talents, sa chaîne Youtube est là 

Le prochain invité est à lui seul la démonstration que les sciences ou la philosophie peuvent être accessibles à tous ! Bruce Benaram, mieux connu sous son pseudo e-penser propose des vidéos de vulgarisation scientifique pour rendre ludiques des domaines qui peuvent apparaître durs d’accès. Un contenu à découvrir sans hésiter 😉

Voici sa chaîne : e-penser

 

Comment te présenter les deux invités suivants, Carole Quintaine et Julien Chièze…

Je leur dois beaucoup, et je les remercie d’avance pour leur confiance et leur bienveillance de m’avoir confié avec l’ami Captain Hishiro la modération de leurs live Youtube. Ces deux journalistes ont lancé leur chaîne Youtube il y a maintenant un peu plus d’un an et demi, avec un succès qu’eux-mêmes n’auraient pas imaginé ! Sur leurs chaînes, se mélangent la passion, l’analyse et la découverte grâce à des contenus créatifs et variés !

Commençons par la touche féminine, avec la belle et pétillante Carole Quintaine, une authentique passionnée par le jeu vidéo ! Elle ne propose pas seulement des tests et des vidéos sur l’actualité du jeu vidéo, tu pourras également trouver des contenus plus intimistes et personnels tels que sa nouvelle émission Draw my Youtube life, dans laquelle elle nous propose, à l’aide d’illustrations dessinées par ses propres mains sous nos yeux, d’aborder des sujets qui lui tiennent à cœur ! Je te propose de découvrir ce nouveau concept avec un contenu sur un sujet qui me tient aussi à coeur, les femmes dans le milieu du jeu vidéo :

Tu pourras également trouver un contenu qu’elle a lancé avec brio la semaine dernière, il s’agit de Peur Sous la Couette, dans lequel elle joue en live à des jeux horrifiques, et nous l’accompagnons ainsi dans d’effrayantes aventures. C’est ainsi que nous avons découvert le jeu Visage, en voici les images :

Et pour découvrir ses autres contenus, c’est par ici :  Carole Quintaine

Pour terminer avec cette présentation des journalistes jeu vidéo, Julien Chièze est quelqu’un au parcours exceptionnel parmi tous ceux que j’ai mentionnés précédemment. Il a commencé sa carrière à l’âge de 16 ans, et de la presse écrite (dans des magazines comme Joypad ou Playstation Magazine), pour continuer dans des media comme la radio ou la télévision sur la chaîne GameOne, il a ensuite décidé de se lancer dans l’aventure web en créant avec quelques amis le site gameblog.fr jusqu’à son départ en avril 2017. Éternel enthousiaste passionné, son dynamisme l’a poussé à se lancer dans l’aventure Youtube avec le succès qu’on lui connaît aujourd’hui ! Sur sa chaîne, tu trouveras des contenus sur le jeu vidéo, mais aussi sur des sujets d’actualité ou bien encore relatifs aux nouvelles technologies.

Dans ses derniers contenus, il nous a même proposé de le suivre au travers de vlogs dans les rues de Tokyo, et c’est ainsi que nous avons pu partager avec lui une balade pour un live de près de 2 heures dans la capitale japonaise, à découvrir en replay ici :

Et je ne pouvais te laisser sans te proposer de t’asseoir quelques minutes au Bistro du jeu vidéo, une émission quotidienne qui est devenue un incontournable, et qui permet d’avoir un condensé de l’actualité jeu vidéo du moment, à savourer passionnément, voici l’édition de lundi dernier 8 octobre :

Pour suivre ses autres contenus, le lien de sa chaîne est à retrouver ici :  Julien Chièze

 

Passons maintenant à un tout autre univers, celui de la pop culture, et je n’ai pas eu la chance de rencontrer tous les invités mentionnés ! (Je vais donc passer succinctement sur les noms, et désolée d’avance si j’en oublie…)

C’est ainsi que j’ai pu (re) découvrir Jean-Paul Césari et Michel Barouille, à qui l’on doit de nombreux génériques d’animés, mais aussi quelques comédiens de doublage et ce sont de réelles têtes d’affiche que j’ai pu croiser, comme par exemple Patrick Poivet, la voix française de Bruce Willis, Pascale Chemin (qui a doublé des jeux comme The Witcher ou Mass Effect), Maik Darah  et surtout… une personne adorable, Brigitte Lecordier, qui certes a doublé Goku et Son Gohan dans Dragon Ball, mais pour moi elle a doublé Nicolas dans Bonne Nuit les Petits ou bien encore Oui-Oui ! Merci à elle pour les quelques courts instants partagés !

Ce salon était également riche en animations, et 2 d’entre elles m’ont particulièrement marquées, telles la Delorean Experience, qui proposait aux visiteurs de pouvoir monter dans la voiture culte de la saga Retour Vers le Futur !

 

 

 

 

 

Une autre expérience pour le moins originale, était de voir se balader dans les allées du salon un R2D2 plus vrai que nature ! Même si je ne suis pas nécessairement une adepte de la saga Star Wars, il faut saluer le travail de reproduction du créateur de cette réplique !

Le salon permettait aussi à des artistes de présenter leurs oeuvres, parmi lesquels Pikanoa qui nous émerveille de ses créations toutes aussi magnifiques les unes que les autres !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je passe volontairement sur les stands des boutiques, sauf deux d’entre elles qui ont attiré mon attention !

Tout d’abord Le Dragon qui Fume, qui proposait des boissons alcoolisées ou non, et comme son nom l’indique, elles étaient fumantes !

Pour conclure le festival, j’ai ainsi testé un Speed Sonic, aux couleurs de la mascotte de Sega, très bon et garanti sans piquants !

Santé !

Et une autre, que je connais depuis quelques mois maintenant, où tu pourras trouver des jeux d’occasion et qui ouvre bientôt le Museum d’Histoire Virtuelle sur Chambéry.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait d’autres invités, et je vais ne pas tous te les citer, pour que tu aies envie d’en savoir plus sur ce festival et pourquoi pas de venir y faire un tour l’année prochaine !

Mais ce festival ne serait pas aussi intéressant sans les nombreuses conférences proposées, sur des thèmes riches et variés. J’ai ainsi pu découvrir les conférences sur l’évolution de la presse vidéoludique, avec Carole Quintaine, Julien Chièze, Cyril Drevet, JM Destroy et AHL !

Les mêmes intervenants (sauf Cyril Drevet), nous ont proposé une seconde conférence questions/réponses avec les visiteurs du SRG, et de nombreux sujets ont été abordés, comme la réalité virtuelle, la dématérialisation dans le jeu vidéo…

La troisième conférence à laquelle j’ai pu assister était quant à elle un échange de questions réponses sur les comédiens de doublage dans les jeux vidéo !

J’ai appris de nombreuses choses, parmi lesquelles, que les comédiens enregistrent des « fichiers » qui comportent leurs répliques, et que parfois, ils enregistrent sans savoir de quoi il s’agit… une conférence très enrichissante !

 

 

J’arrive maintenant à la fin de mon article, mais attends, tu attendais un contenu Bonus non ? Et bien je te l’offre ici même !

Spécialement pour le blog, j’ai eu l’agréable opportunité de poser quelques questions à Marcus, et je ne pouvais pas terminer cet article avec cette courte interview réalisée entre 2 séances de dédicaces ou animations sur le salon !

PlaynTravels : Bonjour Marcus et merci d’accepter cette courte interview pour les amis qui lisent mon blog ! J’aimerais savoir comment t’est venue la passion des jeux vidéo ?

Marcus : Bonjour Diane ! Je suis tombé dans la marmite du jeu vidéo tout petit, j’avais une dizaine d’années. Mon père se déplaçait souvent aux États-Unis, et c’est ainsi qu’en 1977, il a rapporté Pong et toutes les premières consoles, je les ai eu avant tout le monde, et c’est comme cela que la passion a commencé et ne m’a jamais quittée !

PnT : Que penses-tu des personnes qui disent que le jeu vidéo, c’était mieux avant ?

Marcus (rires) : Alors, je dirais que oui c’était mieux avant, mais c’est aussi bien maintenant ! Un bon Pac-Man ou Bomberman est aussi bien qu’un Uncharted ou une expérience en réalité virtuelle ! Le jeu vidéo, c’est avant tout le partage, et j’adore partager des moments entre amis sur des jeux comme Mario Kart !

PnT : Que penses-tu de l’accessibilité du jeu vidéo aux personnes de handicap, notamment avec la manette adaptative XBox ?

Marcus : Pour moi, le jeu vidéo doit être fédérateur. Savais-tu que Nintendo avait créé il y a de ça plusieurs années une manette qui rendait déjà les jeux accessibles à certaines catégories de handicap. Pour la petite info, elle est visible au Pixel Museum de Schiltigheim. Mais je suis d’accord que ce n’est pas assez. Malgré tout, quand on a l’envie et la passion, on réussit à faire de belles choses.

(nous avons échangé un peu sur le sujet de la place des femmes dans le jeu vidéo, et Marcus m’exprime son enthousiasme quant à voir de plus en plus de femmes dans le milieu, et surtout ne plus se cacher…)

PnT : Pour conclure, tu me dis que pour toi le jeu vidéo est un jeu de société, pourquoi ?

Marcus : Oui, c’est un bon moyen de rassembler les gens et il se partage, et c’est pour ça que je considère le jeu vidéo comme faisant partie des jeux de société !

PnT : Merci beaucoup Marcus et à très bientôt sur tes émissions et sois le bienvenu sur le blog 😉

 

Il est venu l’heure pour moi de conclure cet article qui est un peu plus long que les autres contenus proposés jusqu’à maintenant… Je termine ici avec mes remerciements :

  • Bertrand et toute l’équipe de bénévoles qui a oeuvré pour rendre ce SRG 2018 encore meilleur que le 2017 !
  • Carole Quintaine et Julien Chièze (et une grande caresse à Epona) pour l’accueil sur le stand et la confiance et bienveillance au sein de la TeamCaroJu
  • Mon cher collègue de modération sur les live CaroJu, l’ami Captain Hishiro et ses amis/collègues Cédric, Hugo (et les autres…)
  • Les abonnés des chaînes de Carole et Julien, pour les moments de discussions partagés en toute sympathie 😉
  • Marcus, pour la courte interview improvisée, et son staff, parmi lesquels David et Francis !
  • AHL, Cyril Drevet, Florent Gorges, JM Destroy, Brigitte Lecordier, Jacky etc… pour les courts instants de discussion et les souvenirs !
  • Le stand VR Singe Rétorik de m’avoir permis de tester Astrobot Rescue Mission !
  • L’ami Mastofan avec qui j’ai passé un agréable moment samedi et nous avons pu relever le défi que nous nous étions fixés de trouver un cosplay Life is Strange 😉
  • Merci à Extraterrnet pour le covoiturage !
  • Instant pub : merci BlaBlaCar qui m’a permis de parcourir tous ces kilomètres ce weekend 🙂
  • Merci à tous ceux et toutes celles que j’aurais pu oublier ici !

A l’année prochaine Savoie Retro Games Festival 😉

 

 

Et pour terminer : merci à toi d’avoir lu ce long article ! A très bientôt pour les prochains contenus !

 

Pour réagir, soit en commentaire de l’article ou sur Twitter @playntravels 😉

[EDIT] Rectificatif sur AstroBot Rescue Mission qui est un jeu complet qui est constitué de 25 niveaux et non pas de 25 mini-jeux. Merci à VR Singe Rhétorik pour la correction 😉

Publicités

11 réflexions au sujet de “Retour sur #SRG2018 un moment magique ! + Bonus”

  1. Super (et foisonnant) article. Y avait du beau monde. Chaque année où je vois passé des trucs sur ce salon, je me dis qu’il doit vraiment être cool. Ce que tu en dis confirme cette impression.
    J’aurais pas des pb de santé, c’est clairement dans ce genre d’event que j’aimerais y traîner mes guêtres de geek. ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ! Oui l’article est long, et encore, je me suis limitée pour certains points que j’aurais pu développer davantage. C’est un très beau salon que j’apprécie beaucoup et il me semblait normal de le partager !
      Les soucis de santé malheureusement, je connais aussi (et imprévisibles) et je te souhaite bien du courage ! J’irai voir tes contenus blogs dès que j’aurai un moment de calme 😉

      J'aime

  2. Yesssssss super ton article j’aurais aimé avoir connaissance de salon plus tôt j’aurais pu la cocher dans mon agenda comment as tu été au courant par Caro et Ju autre source ?

    En tout cas je vais me tenir au courant pour si y aurait pas des salons proches de chez moi car j’aimerais beaucoup en faire un un jour quand même…;)

    J'aime

  3. Yesssssss super ton article merci dommage que je n’ai pas été au courant plus tôt de cet événement j’aurais aimé y assister je n’en avais pas entendu parlé avant comment l’as tu connu par Julien et Caro ? 😉
    En tout cas j’espère pouvoir assister à d’autres salons pour pouvoir cocher les dates dans mon agenda cette fois 😉

    J'aime

    1. Hello et merci !
      Je l’ai connu grâce à un ami avec qui je suis venue découvrir le salon l’année dernière et que j’avais beaucoup aimé pour son ambiance. Je me suis donc abonnée aux réseaux sociaux du salon pour avoir toutes les informations pour cette 7ème édition. Pour suivre l’actualité des salons tu as plusieurs sites que je pourrai éventuellement te communiquer si cela t’intéresse 😊

      J'aime

      1. Hello mais de rien avec plaisir !

        Ah oui en effet tu m’avais dit c’est cool ça avait l’air fun oui c’est une bonne idée en effet c’est ce que je vais faire d’ailleurs.

        En ce qui concerne d’autres sites oui ça m’intéresse en effet de pouvoir avoir d’autres sources d’information merci 😉

        J'aime

  4. Merci pour cet article que j’ai pris beaucoup de plaisir à parcourir ! Ça a l’air vraiment sympa, j’espère avoir l’occasion d’y aller un jour. Je suis un peu dégoûté d’avoir manqué la conférence sur l’évolution de la presse vidéoludique pour le coup, j’y aurais sans doute appris des choses intéressantes pour mon mémoire qui traite justement de ce thème…

    J'aime

    1. Hello à toi Matthieu et merci !
      C’est un salon que je trouve en effet très sympa, j’ai pris du plaisir à y retourner cette année 🙂 La conférence n’était pas prévue ainsi et elle a été improvisée, et malheureusement il n’y a pas eu de captation, car le contenu était super intéressant à suivre. Pour ton mémoire, je te conseille de lire la biographie de AHL par Julien Chièze qui en parle un peu et cela pourrait peut-être t’aider dans tes travaux de recherche. Bon courage pour tes études !
      (je n’ai pas encore lu ton article sur Tomb Raider, je n’ai pas fini le jeu pour le moment…).

      J'aime

      1. Je m’en doute bien que ça devait être super intéressant avec cette belle bande de passionnés à la barre ! 🙂 J’y ai pensé justement à cette biographie, elle est sur ma liste d’œuvres qui pourraient m’apporter quelques informations. J’espère aussi avoir l’occasion d’interviewer Julien et Carole car je pense que leur parcours est l’un des plus adaptés à mon sujet (entre la presse écrite, Gameblog et maintenant YouTube, ils sont passés par toutes les étapes). J’essaierai de les contacter quand j’aurai avancé dans mon mémoire, pour l’instant je ne l’ai pas encore commencé. En tout cas merci beaucoup !
        Et ne t’inquiètes pas pour mon article, c’est sûr qu’il vaut mieux finir le jeu avant de le lire même s’il ne contient aucun spoil. J’espère qu’il te plaira davantage qu’à moi…

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s